Dans l’appartement de Pierre Chevelle, rien de superflu. Pas de grande bibliothèque surchargée, ni aucun placard qui déborde. Depuis deux ans, il applique les principes du minimalisme.